Comores : Mission de Laurent Garnier et lancement des projets

Du 25 au 29 janvier 2015, Laurent Garnier,  président de la Fondation ainsi que Nicolas Floreancig, le secrétaire général se sont rendus aux Comores, l’occasion d’un lancement symbolique des deux premiers projets de la Fondation dans ce pays.

Depuis 2012, la Fondation Sadev est engagée aux Comores autour de deux projets de coopération portés par la Commune de Nyumamro Kiblani et de sa diaspora en France. Un projet d’amélioration de l’accès à l’eau et un projet de formation et d’insertion professionnelle aux métiers du bâtiments.

Le 28 janvier s’est tenue la cérémonie de pose de la première pierre du futur Centre de Formation et d’Insertion Professionnelle (CFIP) avec la participation du Gouverneur de l’Île autonome de Ngazidja, des représentants des ministères concernés par le projet, des autorités locales et des représentants de l’Ambassade de France.

Initié par la Commune de Nyumamro-Kiblani et la diaspora de Djomani en France, ce projet répond également à une priorité des autorités Comoriennes. Le Centre d’Insertion et de Formation Professionnelle vise à accueillir dès octobre 2015, une quarantaine de jeunes qui seront formés aux métiers du bâtiment, de l’électricité et de la plomberie (à terme le centre accueillera 80 jeunes).

Ce projet fédère plusieurs partenaires techniques et financiers. comme le GREF1, ONG française qui regroupe des retraités de l’enseignement.

Le projet bénéficie également d’un appui du Conseil régional PACA,  qui à travers son action de coopération décentralisée avec l’Île de Ngazidja et la sollicitation du GREF  a accordé un soutien de 35.000 € au projet.

Les autorités Comoriennes sont très impliquées depuis le départ. Le gouvernorat a confirmé lors de la cérémonie, son engagement à prendre en charge les enseignants du centre, ce qui est une garantie de sa pérennité. Le Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle ainsi que le Ministère de l’éducation participent également aux différentes étapes du projet et sont particulièrement mobilisés sur les questions des futurs statuts du Centre et de la reconnaissance des diplômes.

Enfin, la mission a été l’occasion de renforcer les liens avec le secteur privé concernant le projet de formation professionnelle.

Dans le domaine de l’accès à l’eau potable, le projet vise à améliorer les infrastructures d’accès à l’eau potable ainsi qu’à renforcer l’émergence d’un service public de l’eau pérenne. La mission a permis de valider avec la Commune et sa diaspora les interventions retenues.

 

D’autre part, les rencontres avec la Direction générale de l’eau (DGEME) et l’Agence Française de Développement (AFD) ont permis d’avancer sur les modalités de coordination de notre intervention avec celle du Programme GECEAU. Un protocole d’intention a d’ailleurs été signé dans ce sens.

En incluant la participation du programme GECEAU, financé par l’AFD, les réalisations en faveur de l’amélioration de l’accès à l’eau potable dans la Commune s’élèveront à plus de 730.000 €.

Enfin, le 29 janvier 2015, La délégation de la Fondation SADEV 94 s’est entretenue avec la Première Conseillère de l’Ambassade de France auprès de l’Union des Comores, Mme Francy Degardin pour présenter leurs projets. Une réunion a suivi avec les présidents des associations de la Diaspora, M. Ahamada Abdallah (ASCOVI) et M. Djamaladine Mahamoud (CADF) pour échanger sur la pérennisation des actions.

1) Le Gref intervient notamment dans l’élaboration des référentiels de formation et dans le recrutement et la formation des formateurs.